MERCREDI DES CENDRES, mercredi 1er mars, messe à 12h15 à l'église St Vincent

Publié le par Catherine Bercher

MERCREDI DES CENDRES, mercredi 1er mars, messe à 12h15 à l'église St Vincent

Mercredi 1er mars, mercredi des Cendres. Don Dominique vous invite à célébrer l'entrée en Carême, à 12h15, à l'église St Vincent.

Retrouvons-nous à 11h55 à l'accueil du lycée pour partir ensemble à pied jusqu'à l'église qui se situe square Victor Hugo.

Tous les élèves de l'enseignement catholique sont invités.

Prenez un sandwich que nous mangerons en route. Pour les internes, je peux voir avec M. Deschamps pour qu'il vous prépare un pique-nique.

Venez me voir mardi 28 février sur le temps de midi, au salon de la pastorale pour vous inscrire.

Je vous attends.

Catherine

Carême, Carême ? "Avoir une face de carême"."Celui qui doit être pendu à Pâques trouve le Carême bien court". "Fais une dette payable à Pâques et tu trouveras le Carême court". "Arriver comme marée en Carême". Peut-être connaissez vous une ou plusieurs de ces expressions. Mais qu'en est-il vraiment du Carême? Voici quelques petites explications.

Drôles de cendres

A la Messe du mercredi des Cendres, le prêtre trace une croix avec de la cendre sur ton front et dit : «Convertis-toi et crois en l’Evangile » ou « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière». Les cendres proviennent des rameaux des années précédentes, brûlés pour l’occasion. Cette coutume de se couvrir la tête de cendres remonte au peuple hébreu. C’est un signe de pénitence, de conversion. Le Carême, c’est un temps pour demander pardon et pour se tourner vers Dieu.

Quadragesima !

Carême vient de quadragesima, un mot latin qui veut dire « quarantième ». Après le quarantième jour de Carême, nous fêtons Pâques. Le Carême, c’est quarante jours pour nous préparer à fêter la résurrection de Jésus.

Un nombre symbolique

Les quarante jours du Carême évoquent plusieurs temps forts de l’histoire des croyants : les quarante ans pendant lesquels le peuple hébreu a vécu dans le désert après sa fuite de l’Egypte, avant d’arriver en Terre promise ; les quarante jours que Jésus a passés dans le désert, pendant lesquels il a résisté aux tentations de Satan. Le Carême, c’est quarante jours pour renoncer à ce qui nous sépare de Dieu et de nos frères.

40 ou 46 jours ?

Si tu comptes, tu verras qu’il y a 46 jours entre le mercredi des Cendres et le dimanche de Pâques, car les six dimanches de Carême ne comptent pas : le dimanche, nous nous souvenons du jour de la résurrection de Jésus, c’est un fête ! C’est vrai toute l’année, et même pendant le Carême !

Pourquoi du violet ?

Le violet est la couleur de la pénitence et de la conversion. Le Carême, qui prépare nos cœurs à la fête de Pâques, est un temps de conversion où nous faisons des efforts pour nous tourner vers Dieu et servir nos frères.

As-tu remarqué que parfois, le prêtre porte la couleur rose ? Le quatrième dimanche de Carême, que l’on appelle le dimanche de Laetare (du latin : se réjouir), est un jour marqué par la joie. Nous savons que le Christ nous a sauvés et nous sommes heureux car déjà, nous voyons la lumière de Pâques !

Commenter cet article